Nos mastins mâles à l'adoption 

 


Nom : BRUTUS

Age : 2012

Frais d’adoption : 260 €

Localisation : au refuge en Espagne

Santé : Vacciné, stérilisé et identifié

 

Bref historique : BRUTUS est un mastin espagnol de 76 cm au garrot. Il est tranquille et obéissant. Très sociable avec les femelles il est dominant avec les mâles. Il n’aime pas la vie au refuge et attend qu’une famille l’apprécie à sa juste valeur et lui offre une nouvelle vie.



Nom : CLARK

Age : 2009

Frais d’adoption : 260 €

Localisation : au refuge en Espagne

Santé : Vacciné, stérilisé et identifié

 

Bref historique : CLARK a été remis au refuge par un groupe de personnes qui l’ont trouvé attaché à un arbre. Il était terrorisé et rempli de parasites (tiques). Malgré sa grande taille CLARK est un chien tranquille qui recherche constamment l’affection. Il s’entend bien avec ses congénères mais à tendance à être dominant avec les grands chiens.



 Nom : HERCULES (Refugiados)

 Age : Janvier 2016

 Frais d’adoption : 260

 Localisation : Au refuge en Espagne

 Santé : Vacciné, pucé, castré

 

 

Bref Historique :

HERCULES a vécu enchaîné toute sa vie, son propriétaire le gardait comme chien de garde mais il n en voulais plus et souhaitait l’emmener a la perrera. Nous avons donc décider de gagner sa confiance en allant le voir tout les jours afin de le récupérer.

Il est maintenant loin de ce : maître »indigne de lui, Hercules est un peu désorienté ne comprenant pas trop ce qui lui arrive, goûtant a un peu de liberté, c’est un chien très gentil qui mérite de trouver une famille qui l attachera avec le coeur et non pas avec une chaîne…

 

Il pèse actuellement 45 kg pour 75 cm au garrot

 



Nom : MATIAS

Age : 2007

Frais d’adoption : 200 €

Localisation : au refuge en Espagne

Santé : Vacciné, stérilisé et identifié

 

Bref historique : Malgré sa grande taille MATIAS est un chien réservé. Il s’entend bien avec les femelles mais a tendance à être dominant avec les mâles. Il a eu du mal à s’adapter à la vie en refuge et dernièrement il est de plus en plus triste. Nous aimerions qu’il passe ses dernières années dans une famille pour connaître ce qu’il n’a jamais connu : le bonheur d’être aimé et la joie de vivre.