Nos mastins mâles à l'adoption 

 


Nom : CHOUBAKA

Age : 20 Décembre 2017

Frais d’adoption : 260€

Localisation : dans le 81

Santé : Pucé, Vacciné, Castré

 

Bref Historique :

 

Choubaka avait été adopté mais pour des raisons d’incompatibilité avec les autres chiens de la famille elle a été placée en pension.Au début, Choubaka était un chien qui pour faire rapide " ne savait pas quoi faire" de lui même !!! Je l'ai mis deux jours de sa soeur pour évaluer ses réactions en ayant sa partenaire de vie depuis toujours !!! Il a pu montrer des signes d'agressivité prononcée envers l'humain, se coller toujours à elle lorsqu'on l'appelait, hésiter à venir pour des câlins !!!

Ensuite on s'est servi d'une promenade pour les séparer !!! Séparation bien passée du au fait qu'ils s'apercevaient lors des promenades !!! Cependant il reste un chien particulier avec quelques séquelles !!! A la différence de Choupette, il ne supporte aucun chien.Ensuite c'est un chien qui exclusivement fait pour l'extérieur !!! Il a horreur de la maison, se cogne partout, cherche à sortir, gratte !!! Il est mal à l'aise et son gabarit n'aide pas du tout !!!

Côté humain, il les adore tant que cela est fait en douceur !!! Il a besoin d’une maison avec jardin et a besoin de trouver une famille rapidement.



Nom : CLARK

Age : 2009

Frais d’adoption : 260 €

Localisation : au refuge en Espagne

Santé : Vacciné, stérilisé et identifié

 

Bref historique : CLARK a été remis au refuge par un groupe de personnes qui l’ont trouvé attaché à un arbre. Il était terrorisé et rempli de parasites (tiques). Malgré sa grande taille CLARK est un chien tranquille qui recherche constamment l’affection. Il s’entend bien avec ses congénères mais à tendance à être dominant avec les grands chiens.



Nom : MATIAS

Age : 2007

Frais d’adoption : 200 €

Localisation : au refuge en Espagne

Santé : Vacciné, stérilisé et identifié

 

Bref historique : Malgré sa grande taille MATIAS est un chien réservé. Il s’entend bien avec les femelles mais a tendance à être dominant avec les mâles. Il a eu du mal à s’adapter à la vie en refuge et dernièrement il est de plus en plus triste. Nous aimerions qu’il passe ses dernières années dans une famille pour connaître ce qu’il n’a jamais connu : le bonheur d’être aimé et la joie de vivre.